«André Malraux, lauréat du Prix Goncourt», «Le petit Parisien» (1933)

«Le Petit Parisien»,  8 décembre 1933


 

André Malraux – Lauréat du Prix Goncourt

 

M. André Malraux, que vient de couronner l'Académie Goncourt, est né à Paris le 3 novembre 1901.

Des études faites à l'Ecole des langues orientales lui donnèrent le goût de visiter l'Extrême-Orient. Il fit, au Cambodge et au Siam, un voyage de pénétration dont la conséquence fut un procès retentissant relatif à la propriété des bas-reliefs de l'un des temples qu'il avait découverts. Procès où la condamnation prononcée contre M. André Malraux fut cassée à Paris sur appel, plusieurs pièces du dossier n'ayant pas été communiquées à la défense en raison de leur caractère politique. Le jeune écrivain avait, en effet, participé, durant son séjour en Extrême-Orient, à la formation du parti Jeune-Annam. Après l'organisation de celui-ci, il participa à la révolution chinoise.

Ses souvenirs sur la Chine révolutionnaire lui ont fourni le thème de son premier roman, Les Conquérants, et de La Condition humaine, qui a reçu hier le prix Goncourt. Il avait débuté dans les lettres par un essai de doctrine, La Tentation de l'Occident, qui fut en quelque sorte, sa profession de foi politique. Il publia également, avant La Condition humaine, sous le titre La Voie royale, le premier tome d'une série dont l'action se situe en Russie méridionale et que le prix Interallié couronna en 1931. Il travaille actuellement à un long roman sur le pétrole. C'est lui qui présenta aux lecteurs français l'Amant de lady Chatterley, de D.-H. Lawrence, et il vient d'achever la préface de la traduction française de Sanctuaire, livre du romancier américain William Faulkner.

 

Télécharger le textelepetitparisien.

 

malraux1933

 

André Malraux à l’époque de La Condition humaine