art. 16, avril 2009 • Claude Pillet : «Quelques tropismes majeurs du « Miroir des limbes »» (INEDIT)

 

Les adversaires de Malraux n'ont pas manqué de souligner sa capacité à se saisir des avantages qu'une situation biographique ou historique pouvait présenter. On a dénoncé un Malraux opportuniste et bluffeur qui sait se rallier au Général quand les événements s'y prêtent, qui s'installe dans les fonctions de ministre quand l'éclat de la fonction le sert, qui avait publié les romans de la révolution en s'assurant une publicité toute composée faisant croire qu'il avait joué un rôle déterminant dans les événements relatés. Notons d'ailleurs que de Gaulle eut droit aux mêmes épithètes : le 18 Juin n'était-il pas un coup de bluff total ? son retour de 1958 ne présentait-il pas l'allure d'un général ambitieux prenant exprès les habits d'un démocrate tout opportuniste ?

 

Télécharger l’article complet.

(Séminaire André Malraux, 6 avril 2009)

Pour citer ce texte :

PILLET, Claude : «Quelques tropismes majeurs du Miroir des limbes», article inédit, mis en ligne le 13 avril 2009.
URL : <http://www.malraux.org/index.php/articles/726-200915pillet.html>.
Texte téléchargé / consulté le [date précise du téléchargement].

 

INEDIT

logo