art. 3, janvier 2009 • Jean-René Bourrel : «Texte pour un jubilé. Janvier 1959 : “Invention” du ministère des Affaires culturelles» (INEDIT)

 

En 1958, avec le retour au pouvoir du général de Gaulle, voici de nouveau, pour reprendre une image du journaliste Pierre Viansson-Ponté, « l'astre revenu à son zénith » . Et avec ce nouvel apogée, voici André Malraux, « l'ami génial » du Général, redevenir ministre : ministre délégué à la Présidence du Conseil, chargé de l'information (par décret du 1er juin 1958), susceptible d'être chargé « de la réalisation de divers projets et notamment ceux qui ont trait à l'expansion et au rayonnement de la culture française » (décret du 26 juillet 1958) et enfin, par ordonnance du 8 janvier 1959, « ministre d'Etat, chargé de coordonner l'action gouvernementale dans le domaine culturel ».

 
Voici donc bientôt cinquante ans que Malraux devenait le premier ministre du premier ministère des Affaires culturelles car ce ministère était bien une création, une « invention »   destinée à mettre en place la politique culturelle de la France.
 
Est-il meilleure façon de célébrer ce jubilé que de  retrouver les circonstances de cette naissance, d'évoquer « les années Malraux » et, loin des passions et des controverses, de faire un bilan de ces « dix ans de règne sur la culture »   ?

Télécharger le texte complet.

 © www.malraux.org

Pour citer ce texte (référence électronique) :

BOURREL Jean-René : «Texte pour un jubilé. Janvier 1959 : “invention“ du ministère des Affaires culturelles». Conférence prononcée le 16 décembre 2008, à la Mairie du XVIe arrondissement de Paris, dans le cadre des conférences de l’organisation «Culture et solidarité». Texte mis en ligne le 5 janvier 2009.
URL : <http://www.malraux.org/index.php/articles/614-20092bourrel.html>. Consulté / téléchargé le [date exacte].

 

INEDIT

logo