23-24 janvier 2013 • Autour de la politique et du cinéma en France (1945-1970) : enjeux et contextes

Autour de la politique du cinéma en France (1945-1970) : enjeux et contextes

 

Page du Ministère de la Culture et de la communication (lien)

Le Comité d’histoire du ministère organise avec l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (HiCSA) des journées d’études « Autour de la politique du cinéma en France (1945-1970) : enjeux et contextes ».

Ces journées d’études ont vocation à rendre compte des travaux menés dans le cadre d’un chantier de recherche sur la politique du cinéma, et en particulier sur le moment de rattachement du Centre national de la cinématographie au ministère des Affaires culturelles, à la création de ce dernier en 1959.

Dates : 23 et 24 janvier 2013
Lieu : Institut national d’histoire de l’art (INHA), 2 rue Vivienne ou 6 rue des Petits Champs, 75002 Paris, salle Vasari (1er étage).

Télécharger le programme.

Contact : 01.40.15.79.41
Inscription préalable : comitehistoire@culture.gouv.fr

 

paris1

 

Présentation sur le site de Paris-1 Panthéon Sorbonne (lien)

 

Journées d'études organisées par le Comité d'histoire du ministère de la culture

et l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (Centre de recherche HiCSA)

Salle Vasari, 23 et 24 janvier 2013

Le Comité d'histoire du ministère de la culture mène depuis deux ans, en collaboration avec l'université Paris 1 sous la responsabilité scientifique de Dimitri Vezyroglou, un chantier de recherche sur la politique du cinéma, et notamment sur le moment du rattachement du Centre national de la cinématographie au ministère des affaires culturelles, à la création de ce dernier en 1959. Ces journées d'études ont vocation à rendre compte des travaux menés dans le cadre de ce chantier, tant sur le plan du contenu que du point de vue méthodologique. L'approche privilégiée est celle de l'histoire culturelle, dont l'objet, en l'occurrence, est d'établir des liens entre les aspects administratifs et les dimensions économique, politique, sociale et culturelle de cet objet. Ce « moment 1959 » sera donc, dans un premier temps, envisagé sous ces divers aspects, et, dans un second temps, réintroduit dans une durée plus longue permettant d'envisager les relations entre la mise en oeuvre d'une politique du cinéma par les pouvoirs publics et les grands enjeux de la place du cinéma dans la société française des années cinquante et soixante. La création et l'évolution du CNC, le soutien financier au secteur cinématographique, l'apparition des notions de « qualité » et de « patrimoine » et les modalités de leur progressive prise en compte par les pouvoirs publics, les mutations de la culture cinéphilique avec l'essor du mouvement des ciné-clubs, les formes concurrentes d'appropriation du cinéma dans le corps social (exemples des catholiques ou du mouvement communiste) : ces différents éclairages, entre autres, permettront de mettre en lumière les enjeux et les particularités du « Moment 1959 » et de l'évolution de la politique française du cinéma au début de la Ve République.