art. 189, août 2016 | document • «Les deux discours que Malraux a prononcés en l’honneur de Jeanne d’Arc : versions annotées et commentées

André Malraux : Les deux discours prononcés

en l'honneur de Jeanne d'Arc

(Orléans, 1961 et Rouen, 1964)

 

Bibliographies, chronologie et notes par Claude Pillet.

 

Présentation bibliographique

André Malraux prononça deux importants discours en l'honneur de Jeanne d'Arc. Le premier eut lieu le 8 mai 1961 à Orléans (à l'occasion des célébrations de la libération de la ville par Jeanne le 8 mai 1429), et le second le 31 mai 1964 à Rouen (pour la commémoration de la mort de «[…] Jehanne la bonne Lorraine / Qu'Engloys brulerent a Rouen» le 30 mai 1431). Tous deux sont publiés de manière officielle par le Ministère des Affaires culturelles, en 1971, dans un dossier plutôt soigné, contenant 42 feuillets ou brochures de textes d'André Malraux.

Malraux ayant quitté ses fonctions officielles le 24 juin 1969, ce dossier a sans doute été confectionné soit en hommage au ministre sortant, soit à sa demande. Tous les feuillets le composant n'ont pas été imprimés en même temps : un exemplaire montre que leur confection a été échelonnée sur plusieurs mois (on trouve les mentions de «11.70» pour 29 documents et de «1971» pour les 13 autres). De plus, il semblerait, à lire les variantes différant d'un texte à un autre, donc d'un exemplaire à un autre, qu'il en existât au moins trois. Ces variantes, qui sont tantôt des corrections orthographiques, tantôt des des modifications stylistiques, laissent penser que le dossier n'a pu être préparé ni publié sans l'approbation, au moins tacite, de Malraux. Pourtant il a été complètement ignoré par les éditeurs du tome VI des Œuvres complètes de la Pléiade (Essais, 2010). Il est vrai que presque tous ces textes avaient aussi été publiés à d'autres occasions (quelques-uns avaient pris place dans les Oraisons funèbres par exemple). Néanmoins, un tel oubli, concernant une telle publication, reste très étrange. Les nombreuses erreurs de dactylographie rencontrées dans les diverses versions de ces documents (fautes d'orthographe, usage incohérent de quelques conventions typographiques) ne suffisent pas à justifier une telle mise à l'écart, puisque la très complexe bibliographie malrucienne est particulièrement accessible.

 

Voici la notice bibliographique de ce document exceptionnel :

André Malraux, Discours, allocutions, conférences de presse de M. André Malraux, ministre d'Etat chargé des Affaires culturelles, 1958-1969, s.l.n.d. [Paris, Ministère des Affaires culturelles, 1971], n.p. [178 p.]. Dossier non relié contenant 42 documents.

 

[1] «Conférence de presse de Monsieur André Malraux, le mardi 24 juin 1958», 8 p.

[2] «Réponse aux questions posées par les journalistes étrangers au Cercle de l'Amérique latine, le 2 juillet 1958», 5 p.

[3] «Allocution prononcée par Monsieur André Malraux le 14 juillet 1958, place de l'Hôtel-de-Ville, à Paris», 3 p.

[4] «Discours prononcé par Monsieur André Malraux, place de Rennes, le 24 août 1958», 4 p.

[5] «Discours prononcé par Monsieur André Malraux, place de la République, à Paris, le 4 septembre 1958», 2 p.

[6] «Discours et allocutions prononcés par Monsieur André Malraux à l'occasion de son voyage aux Antilles, [16-22 septembre 1958]», 7 p.

[7] «Principaux Passages de la conférence de presse consacrée à la réorganisation des Théâtres nationaux, par Monsieur André Malraux, ministre d'Etat chargé des Affaires culturelles, le 9 avril 1959», 5 p.

[8] «Discours prononcé par M. André Malraux à Ouargla, le 1er mai 1959», 2 p.

[9] «Allocution prononcée par M. André Malraux, le 15 mai [1959] au festival de Cannes», 2 p.

[10] «Discours prononcé à Athènes, le 28 mai 1959, par Monsieur André Malraux, ministre d'Etat du gouvernement de la République française», 3 p.

[11] «Discours prononcé à Brasilia (Brésil), le 25 août 1959, par Monsieur André Malraux, ministre d'Etat chargé des Affaires culturelles», 4 p.

[12] «Biennale de Paris 1959. Remise des prix. Allocution de Monsieur André Malraux, ministre d'Etat chargé des Affaires culturelles, [6 octobre 1959]», 2 p.

[13] «Allocution de Monsieur André Malraux, ministre d'Etat chargé des Affaires culturelles. Grand Prix national des lettres, 10 novembre 1959», 1 p.

[14] «Réponse de Monsieur André Malraux (ministre d'Etat chargé des Affaires culturelles) à l'appel du directeur général de l'Unesco pour la sauvegarde des monuments de Nubie, 8 mars 1960», 3 p.

[15] «Inauguration de l'exposition “Les Trésors de l'Inde” au Petit Palais, le 4 avril 1960», 1 p.

[16] «Discours prononcé par André Malraux, ministre d'Etat chargé des Affaires culturelles, pour l'inauguration à Paris de la statue du général José de San Martin, 23 juin 1960», 2 p.

[17] «Discours prononcé à Fort Lamy (Tchad) le 10 [sic] août 1960, par Monsieur André Malraux, ministre d'Etat chargé des Affaires culturelles», 2 p.

[18] «Discours prononcé par Monsieur André Malraux, ministre d'Etat, à l'occasion des fêtes de Jeanne d'Arc, le 8 mai 1961, à Orléans», 5 p.

[19] «Discours prononcé par Monsieur André Malraux, ministre d'Etat, à l'occasion de l'inauguration de la [place de la] Brigade Alsace-Lorraine, à Metz, le 14 mai 1961», 3 p.

[20] «Allocution prononcée à New York, le 15 mai 1962, par Monsieur André Malraux, ministre d'Etat chargé des Affaires culturelles», 6 p.

[21] «Discours prononcé au palais de Chaillot, le 30 octobre 1962, par Monsieur André Malraux, au nom de l'association “Pour la Ve République”», 5 p.

[22] «Discours prononcé le 9 janvier 1963, par Monsieur André Malraux, à Washington», 2 p.

[23] «A la mémoire de Georges Braque. Hommage du gouvernement, par Monsieur André Malraux, ministre d'Etat, chargé des Affaires culturelles. Colonnade du Louvre, 3 septembre 1963», 2 p.

[24] «Discours prononcé par Monsieur André Malraux, ministre d'Etat, à l'occasion des fêtes de Jeanne d'Arc, le 31 mai 1964, à Rouen», 5 p.

[25] «Allocution prononcée par Monsieur André Malraux, ministre d'Etat chargé des Affaires culturelles, devant l'Assemblée nationale, le 7 novembre 1964», 8 p.

[26] «André Malraux. Transfert des cendres de Jean Moulin au Panthéon, 19 décembre 1964», 5 p.

[27] «Réponse au discours du recteur (vice-chancelier) de l'Académie sanscrite à Bénarès, à la séance présidée par le maharadjah de Bénarès, le 11 août 1965», 2 p. 

[28] «A la mémoire de Le Corbusier. Hommage du gouvernement, par Monsieur André Malraux, ministre d'Etat chargé des Affaires culturelles. Cour carrée du Louvre, le 1er septembre 1965», 3 p.

[29] «Discours prononcé au palais des Sports, le 15 décembre 1965, par Monsieur André Malraux, au nom de l'association “Pour la Ve République”», 7 p.

[30] «Discours prononcé par M. André Malraux, le 19 mars 1966, à l'occasion de l'inauguration de la maison de la culture d'Amiens», 6 p.

[31] «Discours prononcé à Dakar, le 30 mars 1966, par M. André Malraux, ministre d'Etat chargé des Affaires culturelles, à la séance d'ouverture du colloque organisé à l'occasion du Premier Festival mondial des Arts nègres», 6 p.

[32] «Discours prononcé à la séance inaugurale de l'académie du Monde latin, le 23 mai 1967, par Monsieur André Malraux», 4 p.

[33] «Discours devant l'Assemblée nationale. 1re séance du 9 novembre 1967», 5 p.

[34] «Discours prononcé par Monsieur André Malraux à l'occasion de l'inauguration de la maison française d'Oxford, le 18 novembre 1967», 1 p.

[35] «Discours prononcé par Monsieur André Malraux. Inauguration de la maison de la culture de Grenoble, le 13 [sic] février 1968», 5 p.

[36] «Inauguration de l'exposition “Europe gothique”, 2 avril 1968. Palais du Louvre. Allocution prononcée par Monsieur André Malraux, ministre d'Etat chargé des Affaires culturelles», 3 p.

[37] «Union pour la défense de la République. Discours prononcé au parc des Expositions, le 20 juin 1968, par Monsieur André Malraux», 6 p.

[38] «Discours prononcé par M. André Malraux, ministre d'Etat chargé des Affaires culturelles, le samedi 28 septembre 1968, à l'occasion de l'assemblée générale de l'Association internationale des parlementaires de langue française», 5 p.

[39] «Discours prononcé par M. André Malraux, ministre d'Etat chargé des Affaires culturelles, devant l'Assemblée nationale lors du débat budgétaire, le 13 novembre 1968», 16 p.

[40] «Discours prononcé par Monsieur André Malraux, à l'occasion de la conférence des Pays francophones, à Niamey, le 17 février 1969», 4 p.

[41] «Allocution prononcée par Monsieur André Malraux aux assises de l'Union des jeunes pour le progrès, à Strasbourg, le 13 avril 1969», 3 p.

[42] «Allocution prononcée par Monsieur André Malraux au palais des Sports de Paris, le 23 avril 1969», 5 p.

 


 

Notices bibliographiques des publications des discours sur Jeanne d'Arc. La première occurrence indiquée ici (en caractère gras) est celle – officielle – de 1971.

 

Le discours d'Orléans : 1961 

  1. «Discours prononcé par Monsieur André Malraux, ministre d'Etat, à l'occasion des fêtes de Jeanne d'Arc, le 8 mai 1961, à Orléans», s.l.n.d [Paris, Ministère des Affaires culturelles, 1971], [5 p.].Ce texte sera repris et modifié pour le discours du 31 mai 1964, à Rouen.
  1. Des extraits avaient paru sous le titre «M. Malraux : Jeanne d'Arc et la République incarnent toutes deux l'éternel appel à la justice», Le Monde [Paris], n° 5072, 10 mai 1961, p. 4.
  2. Le texte a été publié pour la première fois in extenso sous le titre «Jeanne d'Arc par André Malraux» dans Le Nouveau Candide [Paris], n° 2, 11-18 mai 1961, p. 1 et 5.
  3. Il est repris sous le titre «8 mai 1961», dans De Gaulle par Malraux, Paris, le Club du livre, 1980, p. 146-150.
  4. Il est repris encore sous le titre «Discours prononcé à l'occasion des fêtes de Jeanne d'Arc le 8 mai 1961 à Orléans», dans La Politique, la Culture. Discours, articles, entretiens, (1925-1975), présentés par Janine Mossuz-Lavau, Paris, Gallimard, 1996, (coll. «Folio/essais, n° 298», p. 275-283.

 

Le discours de Rouen : 1964

  1. «Discours prononcé par Monsieur André Malraux, ministre d'Etat, à l'occasion des fêtes de Jeanne d'Arc, le 31 mai 1964, à Rouen», s.l.n.d. [Paris, Ministère des Affaires culturelles, 1971], [5 p.]. – Reprise, avec des modifications, du discours du 8 mai 1961, prononcé à Orléans.
  1. Le texte avait été publié sous le titre «C'était en 1429 le 18 juin», Notre République [Paris], n° 133, 5 juin 1964, p. 8. – Cette version parue dans Notre République est proposée dans notre rubrique «Textes d'André Malraux».
  2. Sous le titre «Discours prononcé à Rouen, le 31 mai 1964», il figure dans Discours d'André Malraux, Paris, Action étudiante gaulliste de Paris, s.d., [1965], p. 10-11.
  3. Sous le même titre, il est repris dans «Malraux : Discours», dans Renaissance 2000 [Paris], n° 5, (numéro spécial), octobre 1967, p. 12-14.
  4. Sous le titre «Commémoration de la mort de Jeanne d'Arc», il prend place dans les Oraisons funèbres, Paris, Gallimard, 1971, p. 83-102.
  5. Des extraits sont publiés sous le titre «Jeanne d'Arc, l'image la plus émouvante de la France. “Le tombeau des héros est le cœur des vivants”», Le Figaro [Paris], n° 8287, 7 mai 1971, p. 31 et 35, (Le Figaro littéraire, n° 1303, 7 mai 1971, p. i et v).
  6. Le texte est publié encore sous le titre «31 mai 1964. Discours pour la commémoration de la mort de Jeanne d'Arc, au nom du gouvernement français», dans Espoir [Paris], n° 2, janvier 1973 : «Malraux. Paroles et écrits politiques, 1947-1972. Inédits», p. 60-63.
  7. Il figure dans l'«Appendice» au Miroir des limbes, «Oraisons funèbres», Paris, Gallimard, 1976, (coll. «Bibliothèque de la Pléiade», n° 263), p. 979-985.
  8. On le trouve aussi évidemment, comme en 1976, dans Œuvres complètes, t. III, introduction par Marius-François Guyard, volume publié par Marius-François Guyard, avec la collaboration de Jean-Claude Larrat et de François Trécourt, Paris, Gallimard, 1996, (coll. «Bibliothèque de la Pléiade», n° 263), p. 937-943.

 


 

Sommaire de la suite :

  • Pistes bibliographiques : p. 8-12.
  • Chronologie : les faits et noms évoqués par Malraux et leur contexte historique : p. 13-17.
  • Les textes des deux discours suivis des versions ultérieures : p. 18-48.
  • Notes : p. 49-62.

 


 

 

Pour lire les discours et consulter le document : télécharger le texte.

 


 

 

Texte mis en ligne le 3 août 2016

© www.malraux.org

 

logo_pt_rouge