«Comment Malraux est devenu Malraux», par Raoul Marc Jennar

Raoul Marc Jennar, Comment Malraux est devenu Malraux : de l’indifférence politique à l’engagement, Perpignan, Cap Bear Editions, 2015, 215 p.


Extrait de la 4e de couverture :

Raoul Marc Jennar ne nous propose pas une analyse de plus de l’œuvre littéraire de Malraux. Il donne à voir le cheminement d’un homme vers la conscience politique. Une évolution qui s’est accomplie par la découverte de la société coloniale, au travers d’une activité de journaliste et d’éditorialiste confronté à la corruption de l’administration coloniale, à la violence des colons, à la répression des colonisés.

Cette métamorphose du jeune Malraux explique les romans qu’il publiera après son aventure indochinoise : Les Conquérants, La Condition humaine et L’Espoir. Elle conduit à son engagement aux côtés des intellectuels antifascistes, des Républicains espagnols et dans la Résistance.

 

Raoul Marc Jennar est docteur en science politique et en études khmères de l’Institut national des Langues et Civilisations Orientales, à Paris. Il a publié plusieurs essais consacrés au Cambodge, mais aussi à l’Europe et à la mondialisation. Il a vécu et travaillé de nombreuses années au Cambodge. Administrateur des Amitiés Internationales André Malraux, il a participé à l’appareil critique du tome II des Oeuvres complètes d’André Malraux publiées dans la Bibliothèque de la Pléiade.

Voir le site internet de M. Jennar.