Paris, Grand Palais, 5-7 décembre 1986

Le Comité national André Malraux, présidé par Henriette Colin, a organisé un colloque André Malraux au Grand Palais, les 5, 6 et 7 décembre 1986. Les actes ont été publiés à Verrières-le-Buisson en 1989.


COLIN, Henriette [édit.], André Malraux, l’homme des univers, préf. de Jack Lang, avant-propos de Bernard Mantienne, suivi de «André Malraux : portrait imaginaire», textes de Malraux réunis par Claude Travi, et d’un discours de François Léotard. Actes du colloque tenu au Grand Palais, à Paris, les 5, 6 et 7 décembre 1986. Verrières-le-Buisson, Comité national André Malraux, 1989.

 

Sommaire (ordre alph. des auteurs) :

  • Yves Beigbeder, «André Malraux et l’Inde», p. 47-59.
  • Jean-René Bourrel, «André Malraux et le milieu de la NRF», p. 93-105.
  • André Brincourt, «André Malraux, le malentendu», p. 207-217.
  • Bernard, Gournay; André Holleaux, «Le ministre des Affaires culturelles», p. 173-195.
  • Evguéni Kouchkine, «Malraux en URSS», p. 223-226.
  • André Lazar, «Malraux et les Hongrois», p. 107-110.
  • Luo Jiamei, «Culture et révolution. La Condition humaine de Malraux», p. 219-226.
  • Jacqueline Machabéis, «Malraux et l’art comme « anti-destin »», p. 161-171.
  • Ion Mihaileanu, «La psychologie du terroriste dans les romans d’André Malraux», p. 113-122.
  • Christiane Moatti, «Malraux : héritage et inventions dans la création artistique», p. 145-159.
  • Pascal Payen-Appenzeller, «André Malraux, l’urbs et l’urbanisme», p. 17-33.
  • Jean-Claude Raoul, «André Malraux et les enluminures médiévales», p. 35-45.
  • André Séailles, «Malraux vu par Mauriac», p. 71-81.
  • Guy Suarès, «Por une noche oscura Malraux-Bergamín», p. 83-91.
  • Dom Angelico Surchamp, «Elie Faure et André Malraux», p. 135-142.
  • Antoine Terrasse, «André Malraux et la puissance d’espérance», p. 197-204.
  • Robert S. Thornberry, «Questions esthétiques : 1920-1930», p. 125-132.
  • Claude Travi, «Signes et silences : Malraux et Groethuysen», p. 61-69.

 

Sous le titre «Portrait imaginaire», Claude Travi publie aussi dans cet ouvrage 24 textes de Malraux dont certains sont inédits.