Paris, Comité d’histoire du ministère de la Culture, 30 novembre – 1er décembre 1989

Le Comité d’histoire du ministère des Affaires culturelle organise, à Paris, des journées d’études André Malraux ministre, les Affaires culturelles au temps d’André Malraux, les 30 novembre et 1er décembre 1989. Les actes sont publiés en 1996.


GIRARD, Augustin; GENTIL, Geneviève [édit.], André Malraux. Les Affaires culturelles au temps d’André Malraux, 1959-1969, préface de Philippe Douste-Blazy. Actes des journées d’études des 30 novembre et 1er décembre 1989. Paris, La Documentation française – Comité d’histoire du Ministère de la Culture, 1996.
Sommaire (ordre alph. des auteurs) :
  • Bernard Anthonioz, «Malraux et les artistes», p. 59-61.
  • —, «Le pari de la création contemporaine», suivi d’un débat, p. 35-58.
  • Isabelle Balsamo, «André Chastel et l' »aventure » de l’Inventaire», suivi d’un débat, p. 95-109.
  • Antoine Bernard, «Réflexion sur la politique culturelle», p. 423-445. (Texte de 1969).)
  • Emile Biasini, «Action culturelle, an I», p. 393-413. (Texte de 1962.)
  • Guy Brajot, «Les premières années des Maisons de la culture», suivi d’un débat, p. 63-83.
  • Robert Brichet, «Pour un ministère des Arts», p. 327-342. (Texte de 1956.)
  • André Chastel, «L’invention de l’Inventaire», p. 85-93.
  • Jean-François Chougnet, «Un essai d’histoire budgétaire», suivi d’un débat, p. 231-239.
  • Dominique Jamet, «Eléments de chronologie sur les débuts du ministère de la Culture 1959-1969. Le ministère Malraux», p. 463-508.
  • Jean Jenger, «La création architecturale», p. 111-113.
  • Hubert Landais, «La direction des Musées de France de 1939 à 1989», p. 201-213.
  • Marcel Landowski, «La création d’une politique musicale en France», suivi d’un débat, p. 115-139.
  • —, «Plan de dix ans pour l’organisation des structures musicales françaises», p. 417-421. (Texte de 1969.)
  • André-Hubert Mesnard, «Le lancement de la déconcentration», suivi d’un débat, p. 187-197.
  • Pierre Moinot, «L’action culturelle», p. 371-379. (Texte de 1961.)
  • —, «La difficulté du trentenaire : entre histoire et mémoire», p. 11-17.
  • —, «Hommage à Bernard Anthonioz», p. 447-453. (Texte de 1994.)
  • —, «Les Maisons de la culture», p. 383-390. (Texte de 1961.)
  • Janine Mossuz-Lavau, «André Malraux ministre : une nouvelle vision de la France, une idée certaine de la culture», p. 19-33.
  • «Organigrammes», p. 455-461.
  • Pascal Ory, «Pierre Bourdan et la politique culturelle du gouvernement Ramadier», p. 251-263.
  • Gaëtan Picon, «Discours», p. 343-367. (Textes de 1960 et de 1966.)
  • Geneviève Poujol, «Aperçus sur la structuration politique et administrative du nouveau ministère des Affaires culturelles», p. 143-152.
  • Francis Raison, «La direction du Théâtre et des Maisons de la culture», p. 215-229.
  • Jean-Pierre Rioux, «L’Etat et la culture, du Front populaire à la Ve République : un nouveau champ d’études pour la recherche historique», p. 265-276.
  • Jacques Sallois, «Trente ans après, quelques questions», suivi d’un débat, p. 241-250.
  • Françoise Tétard, «L’Education populaire : l’histoire d’un rattachement manqué», suivi d’un débat, p. 153-186.
Le volume propose aussi sept discours de Malraux, un entretien et une lettre.