Jérusalem, Université hébraïque, 31 octobre – 1er novembre 2010

L’Université hébraïque de Jérusalem propose un colloque «Malraux et ses harmoniques juives» que dirigent les professeurs Cyril Aslanov et Michaël de Saint-Cheron.


Programme :

dimanche 31 octobre

Salutations de Mme Annette Levy-Willard, conseillère culturelle auprès de l’Ambassade de France en Israël et du professeur Cyril Aslanov.

Conférence inaugurale : Bernard-Henri Lévy : «Ce juif de Malraux !»

Thierry Alcoloumbre : «Un dialogue d’universels. Malraux lu à partir de quelques penseurs du retour à Sion (Herzl, Ah’ad ha’Am, Buber, le Rav Kook)»
Cyril Aslanow, «L’intérêt de Malraux pour les Juifs : une lubie romantique ?»
Georges Elia Sarfati : «André Malraux et la renaissance nationale d’Israël»
Denis Charbit : «Malraux et le sionisme»
Michaël de Saint Cheron : «Sartre et Malraux devant l’Alliance Israélite»
Simon Epstein : «Malraux en son contexte : trajectoires antifascistes pendant la Seconde guerre mondiale»

lundi 1er novembre
Catherine Coquio : «L’impossible témoignage des camps»
Michaël de Saint Cheron : «Présence et absence de la Shoah»
Janine Mossuz-Lavau : «Le mythe juif chez Malraux»
Claude Pillet : «Israël autrement qu’absent dans les mémoires de Malraux»

 

Aller au site de The Hebrew University of Jerusalem.

Voir les enregistrements du colloque : www.akadem.org, le campus munérique juif.

 

hebrew university

 

 

 

jerusalem jerusalem
A gauche, le Mont du Temple vu du Mont Scopus. A droite le Mont Scopus et l’Université Hébraïque.