27 janvier 2011 • Publication de «Malraux : de l’imaginaire de l’Art à l’Imaginaire de l’Ecriture», par Haiqinq Liu

On annonce la publication de HAIQINQ Liu, Andre? Malraux: de l’imaginaire de l’art a? l’imaginaire de l’e?criture, Paris, L’Harmattan, 2011.

Présentation de l’éditeur

André Malraux a donné à la création romanesque du XXe siècle une définition toute nouvelle, soit « l’imaginaire de l’écriture ». Ce livre tient à poser l’hypothèse que l’imaginaire de l’écriture des romans malruciens relève étroitement de son Musée-Bibliothèque imaginaire. C’est justement dans cet univers de formes littéraire, artistique et culturelle, que Malraux a élaboré les nouveaux procédés créateurs pour réaliser son imaginaire romanesque. Dans la conquête d’un style concis, visuel et significatif, il est fasciné par toutes les formes d’art et de culture qu’il ne pratique pas lui-même – peinture, cinéma, musique, etc. À travers les liens profonds et subtils qui unissent ses essais esthétiques et ses oeuvres romanesques, nous nous pencherons sur les éléments fictifs, narratifs et textuels de l’écriture malrucienne, et grâce auxquels Malraux établit, par le truchement des schèmes récurrents, un domaine commun où création et réflexion verbales et artistiques échangent leurs termes, réalisant ainsi l’unité de l’oeuvre au niveau de ses structures imaginaires profondes.

Biographie de l’auteur

Docteur de langue française de Paris IV-Sorbonne, Haiqing Liu est professeur à l’Université Renmin de Chine. Ses recherches portent sur les confluences esthétiques entre littérature et art dans l’histoire française.
 
 
liu