Hélène Démétriadès, «“La Métamorphose des Dieux” ou la justification humaine», «La Guilde du Livre», juillet 1958, p. 265-268.

Hélène Démétriadès, «La Métamorphose des Dieux ou la justification humaine», La Guilde du Livre,  juillet 1958, p. 265-268.   Tout homme rêve d’être Dieu. (La Condition humaine.)   Il m’est arrivé une fois au Musée des Offices, à Florence, de vivre du Malraux. C’était après la guerre. Je me trouvais à l’entrée du musée en […]

Lire la suite

R.-A. Lacassagne, «“La Métamorphose des Dieux” ou la recherche de la délivrance», «La Guilde du Livre», février 1958 – mars 1958, p. 2-3 et 105-107.

R.-A. Lacassagne, «La Métamorphose des Dieux ou la recherche de la délivrance», La Guilde du Livre,  février 1958 – mars 1958, p. 2-3 et 105-107.   Certains ont pu croire qu’avec Les Voix du Silence, Le Musée imaginaire de la sculpture mondiale, ses divers essais et travaux, André Malraux «avait en grande partie épuisé le […]

Lire la suite

Pierre Descaves, André Malraux : Témoin capital», «La Guilde du Livre», février 1947, p. 63-64.

Pierre Descaves, André Malraux : Témoin capital», La Guilde du Livre, février 1947, p. 63-64.   C’est avec un recueil intitulé Scènes choisies que M. André Malraux effectue une rentrée littéraire à la fois discrète et utile. L’écrivain a certes de grands et vastes projets puisqu’il annonce à la fois la prochaine publication d’un roman La […]

Lire la suite

Charly Guyot, «André Malraux et la “Voie royale”», «La Guilde du Livre», mars 1954, p. 62-64.

Charly Guyot, «André Malraux et la “Voie royale”», La Guilde du Livre, mars 1954, p. 62-64.   Entre les Conquérants (1928) et la Condition humaine (1933), la Voie royale, roman publié en 1930, débouche, me semble-t-il, sur l’une des perspectives les plus tragiques du paysage intérieur que nous donne à contempler l’œuvre entière de Malraux. Première […]

Lire la suite

Charly Guyot, «André Malraux «André Malraux», «La Guilde du Livre», septembre 1948, p. 217-219.

Charly Guyot, «André Malraux», La Guilde du Livre, septembre 1948, p. 217-219.   Il y a trois ans, au moment où la guerre s’achevait, Malraux faisait, dans Labyrinthe, la déclaration suivante : «je ne sais si la littérature française ne comptera pas dans le monde nouveau avant tout pour son accent pascalien. Comment Malraux entend-il cette […]

Lire la suite

Pierre Fauchery, «Malraux, le Conquérant», «La Guilde du Livre», n° 10, octobre 1948, p. 226-230.

Pierre Fauchery, «Malraux, le Conquérant», La Guilde du Livre, n° 10, octobre 1948, p. 226-230.   Bien que le narrateur, dans Les Conquérants, ne s’écarte guère de son modeste observatoire de secrétaire-confident, les lecteurs d’il y a vingt ans ne s’y sont pas trompés : ce roman n’aurait pas eu sa destinée fulgurante, si l’on n’y […]

Lire la suite

Elisabeth Porquerol, «Malraux à propos d'Israël», «La Guilde du Livre», n° 4, avril 1956, p. 152-153.

Elisabeth Porquerol, «Malraux à propos d’Israël», La Guilde du Livre, n° 4, avril 1956, p. 152-153.   … Cet homme qui a accepté le voyage sur la terre, qui a consenti à vivre son inquiétude, peut-être parce qu’il a douté de sa liberté, parce qu’il a été tenté de comprendre jusqu’où peut conduire le mécanisme […]

Lire la suite

«Pour ranimer le tourisme urbain, M. Malraux lance l'opération “Villes d'art de la France”. Mise à l'essai à Aix-en-Provence, Dijon et Toulouse, cette initiative consiste en visites-conférences conduites par des guides hautement qualifiés.», «La Nouvelle République», 1er juillet 1965, p. 1 et D.

«Pour ranimer le tourisme urbain, M. Malraux lance l’opération “Villes d’art de la France”. Mise à l’essai à Aix-en-Provence, Dijon et Toulouse, cette initiative consiste en visites-conférences conduites par des guides hautement qualifiés.», La Nouvelle République, 1er juillet 1965, p. 1 et D. Paris, 30 [juin 1965]. — Au cours d’une conférence de presse M. […]

Lire la suite

«De Gaulle joue sa carte en Extrême-Orient. Malraux à Pékin pour rencontrer les dirigeants chinois. Le ministre nippon des Affaires étrangères est arrivé à Paris où il va s'entretenir avec le chef de l'Etat.», «La Nouvelle République», 20 juillet 1965, p. 1 et D.

«De Gaulle joue sa carte en Extrême-Orient. Malraux à Pékin pour rencontrer les dirigeants chinois. Le ministre nippon des Affaires étrangères est arrivé à Paris où il va s’entretenir avec le chef de l’Etat.», La Nouvelle République, 20 juillet 1965, p. 1 et D.   André Malraux, ministre d’Etat et l’un des plus proches collaborateurs […]

Lire la suite