Voici la «voie royale»

On croyait que Malraux avait inventé le fait ou l’idée. Eh bien non, elle figure dans L’Atlas de l’Indochine, «dressé et publié par le Service géographique de l’Indochine» en1920. Ci-dessus, on voit une grande partie de la carte n° 17 «Cambodge (ruines khmer}».

Voici donc La «voie royale», en traitillé, jalonnée de temples ou de chapelles, allant de Kompong Thom, passant par Angkor Vat et Angkor Thom, Benteay Srei et continuant vers le Siam.