Art. 266, janvier 2021 • Françoise Theillou : « Père et fils dans “Les Noyers de l’Altenburg” ». – Inédit.

L’Histoire, comme toujours chez Malraux, produit le déclic romanesque. Les Noyers de l’Altenburg naissent de la Seconde Guerre mondiale. Avant même sa déclaration, dès juin 1939, l’auteur écrit à son éditeur américain Robert Haas sa volonté « d’écrire un roman de caractère métaphysique sur cette guerre-ci[1] ». Il est cependant tout occupé à l’achèvement de Sierra de […]

Lire la suite

Hommage à Walter G. Langlois

  Walter Langlois Avec la mort de Walter Langlois le monde académique a perdu un vrai pionnier, un spécialiste de Malraux qui a introduit des jeunes initiés (comme moi!) au monde fascinant de l’auteur… Quand je suis arrivé à Harvard en 1969 j’ai voulu concentrer mon attention sur la relation entre la littérature et le […]

Lire la suite

art. 265, juin 2020 • Françoise Theillou, «Le Sourire de “La Joconde”» – inédit.

Françoise Theillou                                                                                              Inédit Le sourire de La Joconde  La Joconde n’aurait jamais pris la mer pour Washington si Jacqueline Bouvier n’avait été aussi curieuse de retrouver le patrimoine artistique de ses origines. Le voyage inaugural des Kennedy à Paris, du 31 mai au 2 juin 1961, est, au vrai, autant le sien que celui […]

Lire la suite

Hommage au Professeur Jean-Claude Larrat

M. Jean-Claude Larrat est décédé le 31 mai 2020. Son apport aux études malruciennes a été marqué par des ouvrages très importants. Son André Malraux («Le Livre de poche») par sa concision et son exhaustivité constitue la meilleure biographie publiée à ce jour. Son Dictionnaire Garnier, malgré les pénibles aléas dont il a été victime, […]

Lire la suite

Art. 264, mars 2020 | document • Joseph Kessel : sur « La Condition humaine » (1933)

Joseph Kessel : « André Malraux : La Condition humaine », Gringoire, 21 juillet 1933.     André Malraux : La Condition humaine, par Joseph Kessel             Lorsqu’un ouvrage de début, par un chemin imprévisible, est allé loin dans la sensibilité des lecteurs, nul ne peut savoir si c’est, pour le romancier, une faveur ou une infortune. Il connaît assurément […]

Lire la suite

Voici la «voie royale»

On croyait que Malraux avait inventé le fait ou l’idée. Eh bien non, elle figure dans L’Atlas de l’Indochine, «dressé et publié par le Service géographique de l’Indochine» en 1920. Ci-dessus, la carte n° 17 «Cambodge (ruines khmer}». Voici donc La «voie royale», en vert foncé, jalonnée de temples ou de chapelles, passant non loin […]

Lire la suite